Pour une meilleure expérience utilisateur, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.
X

Recherche

Connexion
Contact
Recherche
Ouvrir le menu Fermer le menu
Menu

La seule mutuelle 100% dédiée à l'économie sociale et solidaire

Recherche
Connexion
Contact
Accueil > Actualités Chorum > Chorum lance ses Trophées ESSaimer la santé

Chorum lance ses Trophées ESSaimer la santé

18/06/2019

Parce que les structures engagées dans la qualité de vie au travail se sont multipliées dans l'ESS, les Trophées « ESSaimer la santé » récompenseront les démarches les plus cohérentes. Magali Ollier, chargée de mission Prévention et santé au travail à Cides, nous dit tout....

Pourquoi créer un trophée sur la santé et la qualité de vie au travail dans l’ESS ?

En dix ans, la conscientisation a fortement progressé sur la nécessité de mettre en place des actions sur la santé et la qualité de vie au travail. Les dirigeants associatifs se forment et forment leurs équipes d’encadrement sur les questions de prévention et de santé (prévention des risques psycho-sociaux, actualisation et formations aux supports réglementaires tels que le Document unique d’évaluation des risques professionnel - DUERP), engagent des démarches structurées, organisent le dialogue social, s’appuient sur des méthodes pour nourrir le débat sur le travail et ses conditions de réalisation.

L’enjeu aujourd’hui est d’évaluer si les différentes pratiques en la matière permettent de réellement contribuer à la santé et la qualité de vie au travail, et si oui, en quoi. Les « Trophées » permettront, pour les structures, de mettre en visibilité leurs actions, de savoir si ce que font les acteurs de l’ESS est utile et a des effets positifs sur la santé des salariés, sur les collectifs de travail, sur les relations sociales, etc.

C’est le moment de faire le point sur les avancées et de valoriser les structures qui ont mis en place des actions et des démarches innovantes.

Qui peut candidater, la crème de la crème ou, aussi, des structures récemment engagées ?

Les deux ! Ceux qui ont commencé à mettre un pied à l'étrier, valideront le fait qu'ils sont dans la bonne direction, que la méthode est la bonne, que leur démarche et sa structuration interne sont réalistes au regard de la taille de la structure ou de l’activité. C'est très bien de disposer de premiers retours sur le démarrage d'une démarche.

Et, bien sûr, les organisations qui sont plus avancées ont tout intérêt à demander la reconnaissance du Trophée pour valoriser le travail fait et leurs résultats auprès de leurs parties prenantes, les usagers, les financeurs…

Comment avec vous conçu ces Trophées ESSaimer la santé ?

Nous avons co construit le dispositif et les critères d'attribution avec l'Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail ‘Anact), pour en faire un processus exigeant d’évaluation sur cinq grands axes.

Premier axe : la pérennité de la démarche : celle-ci s’inscrit-elle dans la durée ? Cela renvoie à la question de l’existence d’une instance de pilotage dédiée à ces questions, de la prise en compte de la démarche dans le projet d'établissement ? Nous chercherons à établir, notamment, si la démarche existe au-delà des personnes qui la portent.

Deuxième axe : l'engagement dans la démarche sera mesuré par l’analyse de l'implication des différents acteurs de la structure. Direction, représentants du personnel, des salariés...

Le troisième : Les méthodes employées. Quelles méthodes sont utilisées pour l'évaluation des risques ? Permettent-elles d'interroger le travail pour remonter aux causes profondes des risques professionnels ?

Quatrième axe : Les modes d'expression des salariés sur le travail. L’expression des salariés est-elle prise en compte ? Existe-t-il des lieux favorisant les échanges sur le travail, ses difficultés, et dans lesquels sont élaborés des solutions ( réunions d'équipe, temps de transmission, groupe d’analyse de la pratique professionnelle... C’est un axe important car c’est à partir de cette base que l'on va travailler à l'amélioration des conditions de travail.

Et enfin, cinquième axe : la qualité des actions mises-en-œuvre et leur suivi. Est-on bien sur le registre de la réelle prévention (prévention primaire), qui permet d’agir sur les causes des risques, ou de la correction, voire de la réparation (prévention secondaire et tertiaire) qui cherche davantage à « outiller » les salariés pour faire face aux difficultés dans le travail ?

Que doivent faire les organisations qui souhaitent candidater ?

Nous avons bâti un processus d’évaluation relativement exigeant afin que ce Trophée soit une vraie récompense. Mais cela veut dire  aussi que cela demande un certain niveau d’engagement. Les structures intéressées devront élaborer un dossier complet explicitant leur démarche de prévention et/ou de qualité de vie au travail, leurs objectifs, les acteurs associés, les actions menées, etc. Si le dossier est considéré comme éligible au Trophée, un expert de l’équipe Cides mènera un complément d’enquête autour d’une série d’entretiens avec les acteurs engagées et concernés par la démarche (direction, représentants du personnel et salariés).

Toute structure de l’ESS peut candidater ?

Les Trophées sont réservés aux adhérents de Chorum. En 2018, nous avons expérimenté la démarche auprès d’une demi-douzaine de structures de toutes tailles et nous en avons observé que le dispositif, tel qu’il était conçu, n’était pas adapté aux structures de petite taille qui ont beaucoup moins de ressources, de temps et de moyens pour répondre aux critères attendus. Aussi, pour ne pas mettre en difficulté les petites structures, nous avons limité l’accès aux Trophées, aux structures de plus de 50 salariés. Chorum, via Cides proposera d’autres types d’appuis pour les petites structures.

Qui obtiendra le Trophée, ce sont les meilleurs au sens des plus avancés et les plus performants ?

Les Trophées seront attribués par un Jury sur la base d’un rapport de synthèse reprenant les points forts et les points faibles de la démarche des structures candidates, rédigé par un instructeur, membre de l’équipe Cides. Ces instructeurs auront à identifier le niveau d'avancée des candidats sur chaque critère et appliqueront une cotation sur chacun des critères pour aider à la décision des membres du Jury.

Les lauréats seront ceux qui auront engagés des démarches pérennes, structurées, paritaires, participatives, favorisant l’expression des salariés et dont les actions portent sur l’organisation du travail.

Quoiqu’il en soit, l’attribution ou non du Trophée sera toujours accompagné d'un rapport final avec des préconisations sur lesquelles la structure pourra s’appuyer pour améliorer et/ou renforcer sa démarche.

Qui attribuera les Trophées ?

Le jury est paritaire. Il est composé de membres du conseil d’administration de Chorum, deux issus des représentants employeurs de l’ESS et deux représentants des salariés de l’ESS, ainsi qu’un représentant de l’Anact et un représentant du magazine spécialisé Santé & Travail.

Et qu’y a-t-il à gagner ?

Outre une analyse détaillée de leurs démarches, les lauréats pourront bénéficier de préconisations, d’un bilan d’étape au bout de neuf mois et, en fonction, d’un appui ciblé d’un expert Cides, pour aider à la mise en œuvre et/ou au développement d’actions d’amélioration.

Les trophées seront attribués pour trois ans. A l’issue de ces trois années, les structures devront faire l’objet d’un processus de renouvellement pour refaire le point sur les différentes avancées. En outre, le Trophée sera symbolisé par un diplôme et accompagné d’un kit de communication sur lesquels les structures lauréates pourront s’appuyer pour valoriser leurs actions auprès à la fois des usagers, de leurs familles mais également de leurs tutelles.

Dernière question, combien ça coûtera au candidat ?

Ce dispositif s’inscrit dans les offres de services comprises dans la cotisation prévoyance proposées aux adhérents de Chorum. Il n’y a donc aucun frais supplémentaire!

Le calendrier des Trophées ESSaimer la santé

Dépôt des dossiers de candidature : jusqu’au 30 novembre 2019

Liste des candidats éligibles : fin décembre 2019

Instruction des dossiers : janvier à mars 2020

Réunion du jury: avril 2020

Dossier De Candidature

Téléchargez le dossier de candidature : cliquez ici

La qualité de vie au travail en actions, parole d'associations

Hospitalisation à domicile de l’Aven à Etel, établissements d’hébergement de l’Apf France handicap, association Kan ar Mor (23 établissement handicap et personnes âgées), Aid’Aisne (Aide à domicile), Maison d’accueil spécialisée, MJC de la Celle-Saint-Cloud… Toutes ces associations ont participé à l’expérimentation des Trophées ESSaimer la santé en 2019. Retrouvez en cliquant sur le lien les quelques aspects de leur expérience : cliquer ici


Contactez votre délégation commerciale