Pour une meilleure expérience utilisateur, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.
X

Recherche

Connexion
Contact
Recherche
Ouvrir le menu Fermer le menu
Menu

La seule mutuelle 100% dédiée à l'économie sociale et solidaire

Recherche
Connexion
Contact
Accueil > Actualités Chorum > Flashback 2017 : Une qualité de vie au travail qui se dégradait dans l'ESS

Flashback 2017 : Une qualité de vie au travail qui se dégradait dans l'ESS

15/10/2019

6,1/10 contre 6,3/10 trois ans avant, le 2e Baromètre QVT notait en 2017 un ressenti en baisse chez les salariés. Pourtant l’attachement au secteur, en lien avec le sens et l’utilité de leur travail, reste très fort.

Flashback avant de participer au 3e Baromètre QVT dans l'ESS… L’édition 2017 était marquée par une légère dégradation du ressenti des salariés, mais aussi des dirigeants. En 3 ans, la note de qualité de vie au travail dans l’ESS qui s’élevait à 6,3/10 pour les salariés et 7,4/10 pour les dirigeants passe à 6,1/10 et 7,2/10. Parmi les facteurs de dégradation évoqués par les salariés : les changements d’organisation (51%) et la reconnaissance des compétences (33%). Concernant les dirigeants, les relations avec les pouvoirs publics/les financeurs (48%), et l’évolution des moyens humains et financiers (42%) sont considérés comme des facteurs de dégradation de la QVT.

Un attachement au secteur

Toutefois, l’attachement au secteur en lien avec le sens et l’utilité du travail est toujours présent avec 83% de salariés et 94% de dirigeants qui souhaitent continuer à travailler dans l’ESS. La fierté est même au rendez-vous puisque 73% des salariés et 93% des dirigeants sont en effet fiers de travailler dans leur structure.

Un soutien managérial en progression

L’ambiance de travail est jugée bonne pour 78% des salariés et 94% des dirigeants. A cela s’ajoute un soutien managérial satisfaisant et en nette progression : 64% de salariés (contre 56% lors de la 1ère édition) disent recevoir un soutien satisfaisant de la part de leur encadrant dans des situations difficiles.

Un stress au travail grandissant

Charge de travail (50%) et pression (53%) sont toujours ressenties par une majorité de salariés. Quant aux dirigeants, ils connaissent une légère baisse de ces indicateurs. En lien avec une présence marquée des métiers d’accompagnement du public dans le secteur de l’ESS, plus de la moitié des salariés et dirigeants sont affectés par des comportements et discours agressifs de la part des bénéficiaires/clients (61% des salariés et 62% des dirigeants).

Des troubles musculo-squelettiques en hausse

L’environnement de travail pèse aussi sur le ressenti de la qualité de vie au travail : avec 30% des salariés (23% en 2013) et 18% des dirigeants (16% en 2013) qui ressentent des douleurs articulaires dans le travail, le constat est à la hausse.

Tous les résultats du 2e Baromètre QVT dans l'ESS et les baromètres régionaux

 


Contactez votre délégation commerciale