Pour une meilleure expérience utilisateur, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.
X

Recherche

Connexion
Contact
Recherche
Ouvrir le menu Fermer le menu
Menu

La seule mutuelle 100% dédiée à l'économie sociale et solidaire

Recherche
Connexion
Contact
Accueil > Actualités Chorum > Le French impact labellise 22 "pionniers"

Le French impact labellise 22 "pionniers"

20/06/2018

Le Haut-Commissaire à l’ESS Christophe Itier a annoncé, en même temps que le palmarès, un appel à projet pour labelliser des territoires « French impact », et la mise en place d’un fonds d’amorçage pour les jeunes structures.

La remise des trophées de l’appel à projet des « pionniers French impact » a été l’occasion pour le Haut-commissariat à l’ESS d’annoncer le coup d’après pour son accélérateur d’innovation sociale. Ce sera un nouvel appel à projet, lancé le 2 juillet prochain et destiné à labelliser des territoires. Cet  « Appel aux Territoires French Impact a vocation à favoriser l’émergence, le développement et l’essaimage des innovations sociales sur tous les territoires, ruraux ou urbains et de toutes tailles. La candidature du territoire devra être portée par un collectif d’acteurs de l’innovation sociale, soutenus par les collectivités locales et les acteurs privés. », précise le communiqué. Une formulation qui rappelle sensiblement les Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE).

 

Nouveau fonds d’amorçage

Par ailleurs, un fonds d’amorçage national sera mis en place d’ici la fin de l’année. Il s’adresse aux jeunes structures (moins de trois ans et dont le budget ne dépasse pas les 300 000 euros) qui ne rentraient pas dans les cases pour prétendre à être « pionnier ». Le fonds sera doté de 20 millions d’euros « au minimum » selon Christophe Itier et géré par le fonds d’investissement INCO. Son premier objectif est « le financement de 120 à 150 jeunes entreprises sociales pendant la durée du fonds », explique-t-on au ministère de la Transition écologique et solidaire. Chaque structure soutenue bénéficiera d’un accompagnement auprès d’un incubateur ou autre structure d’accompagnement présente sur le territoire.

 

22 lauréats, 12 secteurs d’activité

On en attendait 15 au maximum, finalement ce sont 22 structures qui étaient au palmarès. « Nous sommes allés un peu plus loin que l’exercice initial », s’est contenté d’expliqué Christophe Itier, pour qui l’enjeu de ce premier appel à projet était important. Car si le French impact s’est affirmé comme le nouvel étendard de la politique ESS du gouvernement, cette première promotion de « pionniers » devait en être l’incarnation. Après une première sélection réalisée par cinq jurys (présidés par Anne-Laurence Petel, Marie-Martine Lips, Jacques Landriot, Hugues Sibille et Philippe Jahshan) qui avaient auditionné 45 candidats, les cartes ont été quelque peu rebattue pour assurer un équilibre entre les formes, les activités et la localisation des projets sélectionnés. Ceci explique en partie que le podium ait été agrandi pour accueillir 22 structures.

A quelques exceptions près, (Jaccede.com, Ticket for change ou le Plateau Urbain), les lauréats sont des structures qui affichent, au minium, une dizaine d’années d’activité au compteur. Enercoop (fournisseur coopératif d’électricité verte), Siel Bleu (Santé et autonomie par l’acitivité physique adaptée) ou encore la Foncière Le Chênelet (insertion par l’activité économique et construction d’écohabitat social) font partie de ces noms bien connus de l’ESS et qui trouve, avec le French impact une reconnaissance de leur démarche et un nouvel appui institutionnel pour développer encore leurs actions et produits. Les 22 lauréats couvrent une douzaine de secteurs d’activité (un lauréat peut être à cheval sur plusieurs secteurs), de l’insertion par l’activité économique (4 lauréats) à l’économie circulaire (2 lauréats) en passant par l’alimentation (trois lauréats), le handicap ou la dépendance (4 lauréats), l’inclusion numérique (2 lauréats), le logement ou l’urbanisme (trois projets), l’éducation (un lauréat), l’accès à l’emploi (deux lauréats) ou encore la santé (un lauréat). Douzes association ont été récompensées, quatre coopératives, une fondation, une foncière et quatre société à action simplifiée.

 

Le « Pass pionnier »

Chaque structure s’est vue remettre un trophée et un « Pass pionnier » par un ou une membre du gouvernement. Huit étaient physiquement présents lors de la soirée (Mounir Mahjoubi, Sophie Cluzel, Jean-Michel Blanquer, Brune Poirson, Agnès Buzyn, Brune Poirson, Laura Flessel, Julien de Normandie), sans compter Nicolas Hulot, en déplacement aux Antilles, qui s’est adressé aux lauréats par vidéo interposée. Chacun de ces ministres ou secrétaire d’Etat a parrainé un ou plusieurs projets lauréats. Ce parrainage se concrétisera par des rencontres directes, mais aussi par l’affectation à chaque structure d’un « hacker Le french impact », issu de de l’administration de tutelle et qui aura la charge d’identifier les solutions pour lever les freins réglementaires ou légaux qui entraveraient le changement d’échelle attendu. Il a aussi été promis à chaque « pionnier » un accompagnement sur mesure et un appui financier sur trois ans pour financer l’accélération du développement. Mais il est impossible à ce stade de connaître le dimensionnement de l’engagement financier. Cela devrait dépendre des besoins exprimés par les structures, et des moyens mobilisables par le gouvernement, sachant que l’appui financier ne pourra dépasser 500 000 euros sur trois ans. Il faudra donc attendre un peu pour constater à quelle hauteur la promesse du Pass pionnier sera réalisée.

 

La Liste des 22 lauréats

Acta Vista – La rénovation du patrimoine historique comme levier de retour à l’emploi

Article 1 – Lutter contre l’inégalité des chances à l’école

Baluchon – Accélérer la transition alimentaire dans les quartiers

Ecov – Le covoiturage green et solidaire dans les zones périurbaines et rurales

Enercoop – L’énergie renouvelable au service de tous

Envie autonomie – La seconde vie du matériel médical

Fédération Simon de Cyrène – L’habitat partagé et inclusif pour les personnes dépendantes

La foncière Chênelet – Les logements sociaux et écologiques pour les personnes vulnérables

GRAP – Le groupement coopératif d’entrepreneurs au service de l’alimentation locale et biologique

Jaccede – Le guide d’accessibilité aux espaces publics pour les personnes mobilité réduite

Mozaik RH – Recruter des jeunes diplômés aux profils variés

Messidor – Accompagner les personnes en situation de handicap vers le monde du travail

Phenix – La solution pour lutter contre le gaspillage des grandes enseignes

Siel Bleu – L’activité physique adaptée pour les personnes âgées

Ticket for Change – Activer les talents pour changer le monde

Toit à moi – Loger et réinsérer des sans-abri grâce au don

Trait d’union – La traduction en langue des signes pour tous

VAE Les 2 Rives – Généraliser la validation des acquis de l’expérience pour accéder à l’emploi

VoisinMalin – Le service public du dernier kilomètre dans les quartiers populaires

WeTechCare – L’apprentissage du numérique pour tous

Yes We Camp & Plateau Urbain – Créer des espaces communs temporaires dans les villes


Contactez votre délégation commerciale